TÉMOIGNAGES

Raphaël, 14 ans

Armelle, chanteuse lyrique

Isabelle n'est pas une professeure de chant comme les autres.

 

Elle aborde la technique vocale pure, certes, mais sa démarche va plus loin et est très singulière. Avec elle, j'ai avant toute chose appris à aller vers moi-même, à développer la chanteuse que je suis au fond de moi, celle que je sens et qui EST, en laissant derrière moi celle que je voudrais être et après laquelle je courais, tout en associant cela à un geste vocal sain et respectueux de mon instrument. 

C'est ainsi avec cet objectif en toile de fond de son enseignement qu'Isabelle nous invite chaque jour à lâcher le mental, à laisser faire le corps, à voir le chant comme un souffle qui nous traverse et que nous devons laisser nous traverser. À ÊTRE notre personnage, et non à le raconter, le jouer ; à être dans le moment présent ; à faire avec ce qui vient ; à laisser notre voix/voie se dessiner non pas en contrôle mais en accueil, en magnifiant ce que l'on a plutôt qu'en cherchant ce que l'on n'a pas ; à être JE dans le JEU... 

Pas facile à enseigner ! Et pourtant à la sortie de sa classe, au bout de trois années au CRR de Paris, je crois pouvoir dire que j'étais forte de ce bagage inestimable qu'elle m'a offert pour la suite de ma route de chanteuse, et de femme.

À vrai dire, je suis pas très à l’aise pour parler.

Avec Isabelle, c’est devenu bien plus simple : je me suis préparé à l’oral du brevet et, dans la vie quotidienne, j’ai osé me faire entendre.

J’ai découvert qu’il y avait plein de détails dans la bouche que je ne connaissais pas, et qui jouent dans l’articulation et la prononciation !

Cette expérience est très enrichissante et me donne confiance.

Charlotte, mémoire cellulaire

Après avoir essayé une foule de thérapies, je me suis retrouvée dans une impasse : impossible d’avancer davantage ; un mur. La panique, le désespoir... jusqu’à la rencontre du livre de Myriam Brousse.

Je me suis lancée à la recherche du thérapeute en Mémoire Cellulaire adéquat et je suis « tombée » sur Isabelle. 

Isabelle... Tout un monde de subtilité(s), de douceur, de calme, de joie, porté par une voix délicieuse. 

Que pourrais-je dire sans trop en dire ? 

Merci, bien évidemment. Merci, Isabelle, de me guider, depuis deux ans déjà, dans les méandres de ma conscience, avec ce tact toujours intact, avec cette infinie bienveillance qui vous caractérise tant. 

La guidance est subtile et extrêmement respectueuse de mon rythme. 

Je continue encore avec vous, le chemin est si doux, les obstacles et les prises de conscience si pertinentes. 

MERCI, infiniment merci.