IMG-20210729-WA0000.jpg

Voi   du corps

x

e

L’embryon porte l'empreinte de ses parents. Il va aussi se développer au rythme des expériences vécues par sa mère qui influencent l’évolution et le ressenti de l’être en devenir.

Le foetus ne réfléchit pas, il vit et perçoit tout ce qui se manifeste ; sa peau en est comme tatouée.

 

Le moment de sa naissance le marque profondément. On évoque souvent la souffrance de la mère, mais comment mesurer celle du foetus quittant le cocon qui l’abrite depuis neuf mois ?

 

Pourtant, ce tunnel par lequel il passe est un véritable parcours du combattant !

Il en découle des blessures qu'il oublie en grandissant, mais qui restent imprimées dans son corps.

 

Or ses traumas se rejouent chaque fois qu’il est question d’un changement, d’un projet, d’une initiative, de se re-donner naissance. 

 

Ce moment natal est donc toujours là, au fond de nous, prêt à ressurgir de façon anarchique par toutes sortes de voies.

 

Ce sont ces voix-e du corps que je vous invite à entendre

et à transformer !

« ...Le corps, c’est des cellules, c’est un conte parfaitement biologique et terrestre... »

La Mère